02 41 42 18 50

28 rue de la Röe - 49100 ANGERS

02 41 42 18 50

28 rue de la Röe - 49100 ANGERS

L’infusion libre en détail

En chine, pays d’origine du thé, les méthodes d’infusions sont radicalement différentes de celles que l’on connait en Europe, et les belles productions de ce pays sont fabriquées dans le but d’être préparées suivant ces méthodes.

La méthode d’infusion la plus utilisée, pour sa facilité et sa rentabilité, est très certainement l’infusion libre, que l’on va appliquer plus volontairement à trois des six familles : Les thés verts, les thés jaunes et les thés blancs.

Pour préparer votre thé, il vous suffit d’un contenant et du thé chinois de bonne qualité avec de grandes et belles feuilles entières. Le contenant est souvent en verre car ce matériau permet de profiter de l’aspect visuel des feuilles qui  se déploient. L’esthétique d’un thé tient une grande importance dans la dégustation, et il fournit des indications sur le type de cueillette, sur le cultivar utilisé ou sur la qualité générale du produit.

On dispose donc les feuilles au fond de la tasse, en général  2 à 3g pour 10 à 15 cl, puis on ajoute l’eau à la température recommandée. On attend quelques minutes avant de commencer à boire et on laisse toujours un petit fond de thé avec les feuilles dedans. Lorsque l’on désire une autre infusion, on remplit d’eau et on peut consommer de suite. On peut boire jusqu’à un litre à coup de réinfusions en diluant ainsi l’infusion principale.

On qualifie cette méthode d’infusion de libre pour 2 raisons :

Elle est libre dans l’espace, car les feuilles sont disposées librement au fond de la tasse, sans panier, boule, ou quoi que ce soit qui contiennent les feuilles. Leur goût et leur parfum s’expriment ainsi plus facilement, et le visuel des feuilles et aussi  mis en avant.

Elle est libre dans le temps car l’infusion est continue et jamais stoppée (à l’inverse d’une infusion contrôlée dans le cas d’un thé japonais, d’une préparation en gongfu cha ou à l’anglaise).

Cette méthode d’infusion possède plusieurs avantages

Le peu de matériel nécessaire permet de pouvoir boire un thé dans à peu près n’importe quelles conditions, et se révèle idéal pour le bureau ou les voyages.

Le prix du thé est ainsi amorti par les infusions multiples, et cela permet de boire du meilleur thé à moindre coût.

Le thé, au fil des infusions va se transformer, et son évolution ajoute à l’intérêt de cette préparation. Il ne faut pas oublier que la plupart des thés chinois sont fabriqués dans l’optique d’être bu de cette façon, et c’est ainsi qu’ils révèlent toute leur ampleur.

Contrairement à l’infusion à l’anglaise dans une grande théière, votre thé est toujours chaud. Cela est d’autant plus vrai si vous utilisez des contenants plus petits comme un verre de 10/15cl.

Deux principaux ensembles d’outils sont utilisés pour cette méthode d’infusion. Le verre à eau standard est le plus commun. La filtration se fait au niveau des lèvres, facilitée par la grandeur des feuilles. Ce système convient surtout lorsque l’on boit seul. L’autre système est une petite théière en verre avec un système de filtration en forme de serpentin intégré au bec. On sert ensuite dans deux tasses en veillant toujours à laisser un peu d’eau au fond de la théière pour ne pas couper  l’infusion. Ce système convient mieux lorsque l’on boit à plusieurs.

L’infusion libre dans la théière en verre
L’infusion libre au verre

Cette méthode d’infusion vous permet de profiter un maximum de votre thé, tout en vous simplifiant la chose. L’essayer c’est l’adopter !

D’autres articles pourraient vous interesser !

L’eau : qualité et température

Dans le milieu des amateurs, on dit souvent que l’eau est la mère du thé. Idéalement, on utilise une eau du même terroir que celui du thé, ce qui, pour nous européens, pose quelques problèmes évidents. En effet, sa qualité, ses propriétés et sa température peuvent...

Les méthodes d’infusion

Dans les pays producteurs, il existe plusieurs façons de préparer un thé, qui vont varier selon les familles, origines, ou lieux de consommation. La manière de procéder la plus connue en Europe est ce qu'on appelle la grande infusion en théière. Les premières théières...

Le Gongfu Cha

Le gongfu cha est une méthode d’infusion chinoise, qui concerne les thés wulongs, les thés rouges, et les thés sombres. Prenant sa  source dans l’ouest de Guangdong et contemporain des premiers Dancongs (wulongs de la région), sa sophistication lui vaut...

Préparer un thé japonais

Les thés japonais, à l'identité très marquée, nécessitent un mode de préparation approprié si l'on ne veut pas que la dégustation tourne à la catastrophe. Il exprimeront ainsi toute leur profondeur, notamment avec les réinfusions qui mettront en relief l'évolution du...
0
    0
    Votre panier
    Votre panier est videRetour à la boutique